Un million de dollars pour une carte verte

Les Chroniques de Marcelle Poirier


  • Souvent à mon bureau, j’entends un client dire qu’il veut sa carte verte…et demande quoi faire pour l’obtenir. Mettons les choses au clair immédiatement. A moins d’investir un million dans une entreprise américaine et d’employer au moins 10 résidents légaux, il est très difficile d’obtenir une carte verte.
  • Il faut avoir un visa de travail valide (H 1B) ou (L-1A) pour qu’ensuite votre employeur signe les papiers qui seront envoyés à l’immigration. Il y a plusieurs étapes à passer auprès du Service de l’Immigration et du Département du travail américain.
  • La green card, (équivalent du visa ‘immigration canadien) est le seul visa qui vous donne la liberté de travailler soit pour votre répondant (sponsor) ou pur tout autre employeur de votre choix. Je ne tiens nullement à décourager qui que ce soit mais simplement vous renseigner adéquatement. Avant de débourser de l’argent, mieux vaut être informé.
  • Quand vous allez discuter avec un avocat, il est préférable de connaître le type de visa dont vous aurez besoin pour vous qualifier à l’immigration. Chaque cas est unique, il doit être bien étudié pour évaluer toutes les chances de succès et prendre le moyens pour y parvenir.
  • Conseils d’avocate
  • Ne jamais payer au complet le montant demandé au début du dossier
  • Vérifiez auprès de la communauté ou du Consulat les références de la personne dont vous retenez les services